Haïti-Securité : En manque de moyens, la Police départementale du Sud’Est s’appuie sur la population mener à bien sa mission

Le porte-parole de la police dans le département du du Sud-est, l’Inspecteur divisionnaire Gary Victor, a déclaré au micro du journaliste, Junior Chérubin, de l’émission « Appels sur l’actualité », sur la Radiotélé Sudestar, que leurs 10 commissariats principales, et leurs 11 sous-commissariats, sont en manque de moyens logistiques(voitures et motocyclettes), et de ressources humaines.

M. Victor, dans ses propos rapportés par Jacmel Info, a fait savoir que la ville de Jacmel est une ville qui est en pleine expansion. Des problèmes d’urbanisation, des constructions non contrôlées, des zones inaccessibles en voiture, sont entre autres les différents problèmes auxquels fait face la police départementale du Sud-est.

D’après le porte-parole, une parfaite harmonie existe entre la police et la Justice dans le département, et une parfaite relation avec la population, parce que d’après ce dernier, une institution policière ne peut fonctionner sans la population, tout en mentionnant que la population du Sud-est est très utile à la police nationale du Sud-est.

M. Gary Victor a aussi donné l’assurance que les petites failles qu’ils ont en ce moment dans certaines zones, vont être comblées par une présence plus pertinente de policiers.

Dans l’objectif de préserver la sécurité, le porte-parole divisionnaire demande aux propriétaires de faire très attention aux personnes qu’ils louent leurs maisons, parce que selon lui, des bandits fuyant la capitale de P-au-P peuvent chercher refuge dans le département.

Pour finir M. Gary Victor renouvelle la responsabilité de la police nationale du Sud-est, qui est la protection de la population, et de maintenir un climat sécuritaire pour que les citoyens et citoyennes du Sud-est puissent vivre dans la paix.

Néanmoins, il a mis en garde tout ceux qui pourraient avoir l’intention de nuire à la population, tout en encourageant la population de continuer à collaborer avec eux, pour une maintenance de la sécurité nationale du département du Sud-est.

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *