Le monde au bord du « suicide collectif » climatique, alerte le Secrétaire général de l’ONU

Le monde au bord du « suicide collectif » climatique, alerte le Secrétaire général de l’ONU

Ce lundi, en réunion à la COP27 en Egypte, le patron de l’ONU, Antonio Guterres a lancé un cri d’alerte contre l’inaction face à la crise climatique qui s’accélère. Selon lui, cette inaction de la part des grands de ce monde s’apparente à un « suicide collectif » et exhorte ces derniers à renforcer la lutte avant qu’il ne soit trop tard.

« L’humanité a un choix : coopérer ou périr. C’est soit un Pacte de solidarité climatique soit un Pacte de suicide collectif », a lancé Antonio Guterres devant près de 100 chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Charm el-Cheikh.

Par ailleurs, le Secrétaire général de l’ONU reconnaît la nécessité qu’il en est de résoudre les multiples crises auxquelles fait face le monde actuellement. Cependant, il reste convaincu que la lutte contre le réchauffement climatique est fondamentale.

 » Face à l’urgence, il s’agit de mettre le maximum de pression sur les pays pour qu’ils renforcent la lutte contre le réchauffement, malgré la « polycrise » qui accapare leur attention : guerre en Ukraine, crises énergétique et alimentaire, retour de l’inflation, récession qui menace… Le climat est « la question déterminante de notre temps », et il serait « inacceptable, scandaleux et autodestructeur » de la reléguer « au second plan », a martelé Antonio Guterres.

FILE – Sameh Shoukry, president of the COP27 climate summit, left, speaks during an opening session at the COP27 U.N. Climate Summit, Sunday, Nov. 6, 2022, in Sharm el-Sheikh, Egypt. Nearly 50 heads of states or governments on Monday will take the stage in the first day of “high-level” international climate talks in Egypt with more to come in following days. (AP Photo/Peter Dejong, File)

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *