Plaine du Cul-de-sac : des citoyens disent  » NON » à l’insécurité

Des centaines de citoyens ont foulé le macadam, ce vendredi 6 mai 2022, pour dénoncer le climat d’insécurité qui règne au niveau de la Plaine du Cul-de-sac. Ils appellent l’Etat à assumer ses responsabilités face aux différents groupes armés qui terrorisent la population civile.

De Bon Repos à Shada, des centaines de  citoyens qui n’ont pas déserté leurs maisons ont marché pour dire non au climat de sécurité instauré dans la Plaine du Cul-de-sac depuis tantôt deux semaines.

Munis de pancarte, les protestataires appellent au calme et montrent que la guerre entre les gangs est une mauvaise note pour la zone qui autrefois jouissait d’une bonne réputation.

Par ailleurs, ils profitent pour dénoncer les pertes en vie humaine qui selon l’ONU sont estimées à 75 morts et 39 pour le Bureau de la Protection Civile

Depuis des jours une forte présence policière a été remarquée dans les zones réputées dangereuses. La population souhaite que cette présence soit constante pour une quiétude d’esprit lors des déplacements.

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *