Remarques antisémites : Kanye West perd Adidas, Balenciaga, GAP et les trois-quarts de sa fortune

Remarques antisémites : Kanye West perd Adidas, Balenciaga, GAP et les trois-quarts de sa fortune

NEW YORK, NEW YORK – MAY 22: Ye, commonly known as Kanye West, is seen leaving the Balenciaga Spring 2023 fashion show at New York Stock Exchange on May 22, 2022 in New York City. (Photo by Gilbert Carrasquillo/GC Images)

De personnalité adulée à persona non grata, Kanye « Ye » West ne pouvait pas tomber plus bas. Après une accumulation de commentaires et remarques antisémites, Ye a perdu ses partenariats avec les marques Balenciaga, GAP et le dernier en date, Adidas.

Ye et Adidas, la fin d’une collaboration de longue date

Si dans un épisode du podcast « Drink Champs » (désormais supprimé), Ye avait déclaré : « Je peux dire des choses antisémites et Adidas ne peut pas me laisser tomber. Et maintenant ? » Eh bien, il semblerait qu’il avait tort.

En effet, dans une déclaration officielle publiée, hier mardi, Adidas a dévoilé que son partenariat avec Kanye West « prenait fin immédiatement ».

Dans sa déclaration, la marque de sport allemande a indiqué qu’elle ne tolère pas l’antisémitisme et toute autre sorte de discours de haine.

 » Les récents commentaires et actions de Ye ont été inacceptables, haineux et dangereux, et ils violent les valeurs de diversité et d’inclusion, de respect mutuel et d’équité de l’entreprise  » a déclaré Adidas.

La marque de sport a également fait savoir que la production de tous les produits Yeezy sera arrêtée immédiatement et qu’elle cesserait ses paiements à Ye. La marque précise aussi et qu’elle « reste le seul propriétaire de tous les droits de conception des produits existants et des modèles précédents et nouveaux dans le cadre du partenariat.

Une rupture qui n’est pas sans conséquences pour les deux parties

Dans la même annonce, Adidas a ajouté que les pertes attendues au quatrième trimestre en raison de l’arrêt de ce partenariat s’élèveraient à environ 250 millions de dollars.

Persona non grata

L’arrêt de la collaboration avec Adidas n’est pas le premier revers essuyé par Kanye. En effet, le rappeur et designer fait face déjà à une longue série de suspensions et de licenciements. Twitter et Instagram ont précédemment annoncé que ses comptes étaient bloqués, après qu’il ait utilisé ces plateformes pour cracher sa bile et semer la haine pendant des mois.

En outre, la société financière JP Morgan, qui gère une grande partie de sa fortune soit 150 millions de dollars, lui a ordonné de venir les retirer. D’un autre côté, la société de gestion des talents, CAA, l’a également lâché, tout comme Vogue, qui a retiré la dernière collection YZY saison 9 de son site web sans oublier Balenciaga et GAP qui ont décidé de rompre toute collaboration avec le rappeur.

Alix ISRAËL
alixisrael53@gmail.com

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *