Colombie|-. La pression monte sur le Président après une semaine d’affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et manifestants.

Colombie|-. La pression monte sur le Président après une semaine d’affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et manifestants.

Depuis plusieurs jours, des villes colombiennes se transforment en champ de bataille entre policiers et civils. Les manifestations antigouvenementales ont fait au moins 19 morts et et 50 blessés dont 16 policiers. Par ailleurs, 25 CAI [commissariats de quartier] ont subi des dommages : 3 ont été incendiés, 3 autres complètement détruits et 19 vandalisés.”

Le président Ivan Duque a dénoncé « vandalisme violent » et proposé un dialogue, qui ne devrait toutefois pas débuter avant plusieurs jours.

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *