Coronavirus: l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé la suspension « temporaire » des essais cliniques avec l’hydroxychloroquine.

Coronavirus: l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé la suspension « temporaire » des essais cliniques avec l’hydroxychloroquine.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué ce lundi avoir suspendu « temporairement » les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, par mesure de précaution.

L’OMS a lancé il y a plus de deux mois des essais cliniques portant notamment sur l’hydroxychloroquine, baptisés « Solidarité », dans le but de trouver un traitement efficace contre la Covid-19. Ces essais sont révélés infructueux, l’organisation les suspend temporairement.

Cette décision fait suite à la publication d’une étude parue le vendredi 22 mai dans la revue médicale « The Lancet » prouvant l’inefficacité du chloroquine ou ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre la Covid-19, a indiqué le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle.

Menée sur près de 15.000 malades, cette « première étude à large échelle » apporte une « preuve statistique robuste » que ces deux traitements « ne bénéficient pas aux patients du Covid-19 », a déclaré dans un communiqué le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l’étude.

Actuellement, « plus de 400 hôpitaux dans 35 pays recrutent activement des patients et près de 3.500 patients ont été recrutés dans 17 pays », a expliqué le patron de l’OMS. Les essais menés concernant l’hydroxychloroquine seront suspendus le temps que « les données » recueillies par les essais Solidarité « soient examinées », a indiqué M. Tedros. « Il s’agit d’une mesure temporaire », a précisé la Dr. Soumya Swaminathan, chargé du département Scientifique à l’OMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *