Pays lock|-.  « Des membres du Secteur Démocratique ont empoché 9 millions de gourdes pour laisser passer des containers appartenant à un homme d’affaires » dixit Desras Simon Dieuseul.

Pays lock|-. « Des membres du Secteur Démocratique ont empoché 9 millions de gourdes pour laisser passer des containers appartenant à un homme d’affaires » dixit Desras Simon Dieuseul.

L’ancien président du Sénat, Desras Simon Dieuseul, intervenant sur les ondes de magic9, ce jeudi 29 octobre 2020, a fait des révélations surprennantes sur des opposants farouches du pouvoir. « Des membres du Secteur Démocratique ont empoché 9 millions de gourdes pour laisser passer des containers d’un homme d’affaires » a-t-il lâché.

L’ancien ministre de l’environnement sous la Présidence de Jocelerme Privert n’a pas mâché les mots pour dénoncer et critiquer les membres du secteur démocratique qui déclarent qu’il est en pourapalers avec Jovenel Moïse pour accéder à la Primature. En effet, il dit reviser sa position d’extrémiste pour le bien du pays en prenant comme exemple le Rwanda qui retrouve une certaine stabilité à partir d’une entente entre les différents secteurs du pays.

L’ancien Président de l’assemblée nationale accuse des membres de ce bloc de l’opposition d’être sous la tutelle de leurs patrons du secteur privé.

« Ils ont tous un chef, un patron. Si vous voulez parler avec eux, vous devez passer par ce patron ». Pour appuyer sa thèse, Desras Simon Dieuseul déclare que certains membres du secteur démocratique ont reçu 9 millions de gourdes d’un homme d’affaires afin de laisser passer une cinquantaine de containers, en provenance de la douane de Port-au-Prince, chargés de marchandises .

Cette modeste somme a été distribuée entre certains membres du Secteur a declaré Mr. Desras qui se passe de citer les noms.

Plus loin, l’ancien Sénateur martèle que chaque membre de l’opposition a un premier ministre dans la poche afin de proposer au Président Jovenel Moïse en cas de chute de Joseph Jouthe.

Le navire de l’opposition est en perdition, qui pourra le sauver?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *