Radio Télé École et les plateformes éducatives creusent davantage les inégalités scolaires en Haïti selon l’enseignant Romuald DOCTEUR.

Radio Télé École et les plateformes éducatives creusent davantage les inégalités scolaires en Haïti selon l’enseignant Romuald DOCTEUR.

Depuis la déclaration de l’état d’urgence et la fermeture des écoles en Haïti, les autorités du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) ne cessent de chercher des moyens afin d’assurer la continuité pédagogique, la Radio télé école et des plateformes pédagogiques entre autres ont été mises en oeuvre. Selon Romuald DOCTEUR, enseignant au Lycée Alexandre Pétion, elles creusent d’avantage le fossé des inégalités scolaires dans le système éducatif »

Depuis la déclaration de l’état d’urgence et la fermeture des écoles en Haïti, les autorités du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) ne cessent de chercher des moyens afin d’assurer la continuité pédagogique, la Radio télé école et des plateformes pédagogiques entre autres ont été mises en oeuvre. Selon Romuald DOCTEUR, enseignant au Lycée Alexandre Pétion, elles creusent d’avantage le fossé des inégalités scolaires dans le système éducatif »

Docteur Romuald à l’Hotêl Mariott/ Haitimes
Dans une adressse à la nation le 19 mars 2020, le Président de la République Jovenel Moïse a déclaré l’état d’urgence sanitaire et la mise en place de plusieurs mesures applicables à partir du 20 mars sur l’ensemble du territoire dont la fermeture des écoles. Depuis lors les autorités du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle ne cessent de mettre en oeuvre des stratégies afin d’assurer la continuité pédagogique. La Radio Télé École a été adoptée et la plateforme numérique de ressources éducative et d’apprentissage « Pratic » lancée le 24 avril dernier.

Selon Docteur Romuald, enseignant au Lycée Alexandre Pétion travaillant pour le compte du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP),la Radio Télé École et les plateformes numériques éducatives creusent d’avantage le fossé des inégalités scolaires dans le système.

« Notre système n’est pas encore prêt. Il n’y a pas d’électricité, la majorité de la population n’a pas accès à l’Internet, plus que la moitié de nos enseignants n’est pas en mesure de manipuler les outils électroniques. » explique-t-il.

« Nous pouvons toujours essayer, mais ce serait toujours pour une minorité (la classe possédante) . Dans de nombreux pays, la fossé s’est davantage creusée entre les enfants les plus défavorisés et leurs pairs mais en Haïti tout est urgence » ajoute le professeur de Géologie.

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *