Haïti-Kidnapping|-. Deux médecins enlevés, la DASH proteste

Haïti-Kidnapping|-. Deux médecins enlevés, la DASH proteste

Deux médecins, le gynécologue Hervé Chéry de la DASH et l’orthopédiste Dr Workens Alexandre de l’Hôpital Bernard Mevs ont été enlevés respectivement mardi 17 et mercredi 18 août dans la capitale Haïtienne. Ce dernier s’occupait des victimes du tremblement de terre qui a frappé le Grand Sud le 14 août 2021.

En réponse à l’enlèvement de son employé, le réseau hospitalier DASH a décrété une fermeture de deux jours, fermant ses portes jeudi et vendredi à tous les patients, à l’exception des urgences. L’enlèvement du Dr. Hervé Chery a entraîné la mort d’une mère et de son enfant à naître, après que la femme enceinte, souffrant d’hypertension artérielle sévère, n’ait pas pu arriver à l’hôpital à temps pour une césarienne qui lui aurait sauvé la vie.

« C’est inacceptable », a déclaré le Dr Ronald Laroche, le fondateur de DASH, un réseau de huit hôpitaux et cliniques privés qui opèrent dans la capitale. « L’enlèvement est une chose. Mais le fait que la mère et l’enfant soient morts est inacceptable. »

Les ravisseurs ont contacté les familles des deux médecins, mais les informations ne révèlent pas combien ils ont demandé et qui sont les principaux responsables des enlèvements.

Il faut souligner que des employés de la DASH ont manifesté à Delmas 48 et 65 pour la libération du Dr. CHERY.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *