L’OPC plaide en faveur d’une nouvelle Constitution avant la tenue des élections en Haïti.

L’OPC plaide en faveur d’une nouvelle Constitution avant la tenue des élections en Haïti.

L’Office de Protection du Citoyen (OPC), après avoir rencontré les différentes couches de la société sur la question de réforme constitutionnelle, plaide en faveur de l’adoption d’une nouvelle Constitution dans le pays et recommande aux autorités la mise en place d’une commission multidiciplinaire pour pencher sur l’avant-projet du document, lit-on dans un communiqué rendu public par l’institution, ce mercredi 28 octobre 2020, dont Haitimes détient une copie.

« L’adoption d’une nouvelle Constitution », l’un des sujets qui retient l’actualité durant ces dernières semaines et qui suscite beaucoup de débats au sein de la classe politique. Si pour certains, la Constitution de 1987 reste inapliquée, pour d’autres elle est trufflée d’erreurs et est sources d’instabilité en Haïti. C’est le cas de l’Office de protection du Citoyen (OPC).

Pour le Protecteur du Citoyen et les différentes personnalités qui ont participé au forum sur la réforme constitutionnelle, « l’adoption d’une nouvelle Constitution adaptée à la réalité politique, économique et sociale d’Haiti doit être placée au coeur des priorités du moment avant la tenue prochaines des élections.« 

« Toutefois, ce processus doit être orienté vers la consolidation des acquis démocratiques, la consécration des droits fondamemtaux de la personne sans discrimination et l’intégration effective de la diaspora haïtienne dans les affaires politiques du pays » encouragent-ils

« L’OPC recommande aux autorités du pays la mise en place d’une commission multidiciplinaires avec des personnalités crédibles afin de pencher sur l’avant projet de la nouvelle Loi mère du pays » lit-on dans le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *