L’UNICEF prévoit une augmentation des mariages précoces dans le monde d’ici 2030

L’UNICEF prévoit une augmentation des mariages précoces dans le monde d’ici 2030

La condition des petites filles dans le monde et sur les discriminations qu’elles subissent ont toujours constitué un sujet d’intérêt notamment pour les organisations des droits de la femme. Selon l’UNICEF, les discriminations que subissent les jeunes filles notamment les mariages précoces peuvent augmenter d’ici 2030.

En effet, le Fonds des Nations unies évalue à 10 millions supplémentaires le risque de mariage précoce pour les jeunes filles dans le monde durant la prochaine décennie. Si 25 millions de mariages d’enfants ont pu être évités au cours des dix dernières années, cette tendance pourrait inverser dans les années à venir.

Pour L’UNICEF, les conséquences de la pandémie du #covid_19 rendent beaucoup plus vulnérables les jeunes filles. Leurs estimations s’élèvent à un total de 110 millions exposées à ce risque d’ici 2030.

Et Haïti dans tout ça?

Dans un pays où les conditions socio-économiques deviennent davantage difficiles, où les institutions qui garantissent l’éducation ne fonctionnent pas, les jeunes filles sont de plus en plus vulnérables.

Exposées à toutes sortes de violences, les petites filles tendent davantage vers le concubinage même par consentement parental. Elles se livrent de très tôt aux rapports sexuels. Ce qui leur expose aux MST et IST.

AlixISRL
alixisrael53@gmail.com

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *