Microsoft accuse la Chine de cyberattaques contre des infectiologues.

Microsoft accuse la Chine de cyberattaques contre des infectiologues.

Ce mercredi 3 mars 2021 le géant americain Microsoft accuse la Chine de proferer des attaques cybernétiques contre les chercheurs sur les maladies infectueuses en vue de les soutirer de l’inflormation.

Daprès Microsoft, les hackeurs appartiendraient à un groupe baptisé « Hafnium », qui aurait le soutien de l’État chinois. C’est« acteur hautement qualifié » qui dispose de techniques « sophistiquées », avance sur son blog Tom Burt, le vice-président de Microsoft en charge de la sécurité. Pour corroborer ces informations il cite le profil des victimes, les tactiques et les procédures employées.

Toujours selon Microsoft, les attaques viseraient des chercheurs en maladies infectieuses, des cabinets d’avocats, des institutions d’enseignement supérieur ou des sous-traitants pour la défense. Parmi ses victimes, il y aussi des ONG ou des groupes de réflexion.

Le géant informatique américain a publié un correctif pour les quatre vulnérabilités en question. Mais refuse de dire combien d’attaques avaient abouti.

About Author

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *