Ligue des champions|-. PSG, la dernière victime de la machine allemande du Bayern de Munich.

Ligue des champions|-. PSG, la dernière victime de la machine allemande du Bayern de Munich.

Ce dimanche 23 août 2020, Bayern Munich a confirmé sa bonne forme en s’emparant de son 6ème titre de Ligue des Champions face au PSG. Sans aucune surprise, les Parisiens ont sombré face à l’équipe efficace qui sait lire entre les lignes.

Au stade « da Luz » de Lisbonne, un grand duel mettait aux prises le Bayern Munich, l’équipe en forme du moment et le Paris Saint Germain qui rêvait créer la surprise en remportant la coupe aux grandes oreilles pour sa première finale. C’est un Bayern enragé qui dès les premières minutes du match, faisait trembler l’équipe adverse non pas par ses actions, mais par la rage de vaincre de tout un groupe, ce qui leur a donné une statistique de 22 fautes commises sur l’ensemble des 90 minutes contre 16 pour l’équipe adverse.


Un groupe de joueurs très appliqué est arrivé à neutraliser la ligne d’attaque du PSG. Un marquage spécial contre Neymar, la maîtrise de la vitesse de Mbappé et des passes dangereuses de Di Maria ont suffi pour paralyser l’équipe parisienne qui a quand même loupé de bonnes occasions face à un Manuel Neuer impeccable et calme. Quant aux protégés de Hans-Dieter Flick , ils ont fait éloges de leur efficacité à la 59 ème minute de jeu par Kinsley Coman de la tête, joueur formé au PSG suite à une passe somptueuse de Joshua Kimmich.


A l’issue d’un match nettement dominé par les bavarois avec 62% de possession de balle contre 38% pour les parisiens, les poulains de Thomas Tuchel ont baissé pavillon avec fierté à Lisbonne sur la plus petite des marges (1-0). Bayern a ainsi terminé la ligue des champions avec 43 buts en 11 matchs, soit une moyenne de plus de 3 buts par match. Deux de leurs joueurs offensifs sont dans le top 3 des meilleurs buteurs de l’édition 2019-2020 : Robert Lewandowski, meilleur buteur avec 15 buts et Serge Gnabry, 3ème meilleur buteur avec 9 buts, soit un but de moins que l’attaquant du Borussia Dortmund Erling Haaland. Il reste également sur une série de 30 matchs toutes compétitions confondues sans défaite (29 victoires et 1 nul).


Nous notons que le club allemand vient de jouer sa 11ème finale de C1 pour 6 sacres : 1974, 1975, 1976, 2001, 2013 et 2020. Avec Liverpool, il partage la 3ème et la quatrième place des clubs les plus titrés en C1 après Réal Madrid (13 titres) et Milan A.C. (7 titres).

Partager l'article article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *